mérinos


mérinos

mérinos [ merinos ] n. m.
• fin XVIIIe ; esp. merino, p.-ê. d'o. ar.
1Mouton de race espagnole (originaire d'Afrique du Nord) à toison épaisse donnant une laine très fine, introduit en France au XVIIIe s. Par appos. Bélier mérinos. Fam. Laisser pisser le mérinos.
2Laine de ce mouton; tissu fait de cette laine. Un châle de mérinos.

mérinos nom masculin (espagnol merino, de l'arabe) Mouton très largement répandu dans le monde, caractérisé par une laine abondante, blanche et très fine, et dont il existe plusieurs races. Laine fournie par ce mouton. Étoffe fabriquée avec cette laine.

mérinos
n. m. Race de mouton très estimée pour sa laine longue et fine.

⇒MÉRINOS, subst. masc.
A. —Mouton de race espagnole (originaire d'Afrique du Nord), importé en France au XVIIIe s., dont la toison est très épaisse et la laine très fine. Elle avait fait présent à madame Maunoir de deux moutons espagnols, (...) et ces deux mérinos, soignés avec succès, ont à la longue composé un petit troupeau dont les produits devinrent (...) les plus sûres ressources de la communauté (LATOUCHE, L'HÉRITIER, Lettres amans, 1821, p. 138):
♦ ... on a, en bien des régions [de l'hémisphère sud], renoncé aux mérinos [it. ds le texte], qui fournissent toujours les laines les plus fines, pour adopter des moutons qui résultent du croisement des mérinos d'Espagne avec des moutons anglais...
BRUNHES, Géogr. hum., 1942, p. 168.
En appos. Mouton, race mérinos. C'est en 1796 qu'un capitaine anglais emmena quelques béliers et brebis mérinos pour s'établir en Australie (BRUNHES, Géogr. hum., 1942 p. 166).
Loc., fam. Laisser pisser le mérinos.
B. P. méton. Laine fournie par cette race de mouton; étoffe faite avec cette laine. Chemise, corsage, jupe, manteau, pelisse de mérinos. Un bonnet de tulle brodé (...) un faux tour, exactement frisé de même depuis dix ans (...) et une redingotte [sic] à collet montant et de mérinos rouge ou bleu, composoient sa toilette (BALZAC, Annette, t. 1, 1824, p. 36). Cette foule du dimanche, c'étaient des matelots ivres (...) des femmes en petit châle de mérinos et en coiffe pointue de mousseline (LOTI, Mon frère Yves, 1883, p. 18).
En appos. Chemise, robe mérinos. L'invention de nouvelles machines a fait tomber à moitié prix les tissus mérinos, la consommation a plus que décuplé (Monopole et impôt sel, 1833, p. 27).
Prononc. et Orth.: [], [-]. Att. ds Ac. dep. 1835. Ac. 1878: ,,on prononce mérinosse`` la mention confirme la prononc. de -s, sans rien trancher quant au timbre de la voyelle. Étymol. et Hist. 1. a) Av. 1781 «mouton» (TURGOT, Œuvres, éd. de 1808, t. 3, p. 319); b) 1835 mouton mérinos (BOUCHER); 2. a) 1820 «laine de ce mouton» (LAV.); b) 1824 «tissu fait de cette laine» (BALZAC, loc. cit.). Empr. à l'esp. merinos, plur. de l'adj. merino qui sert à désigner une race de mouton à laine fine (mil. du XVe s. ds COR.-PASC.; aussi lana merina en 1442 et 1457, ibid.) qui fut introduite en France au XVIIe s. par Colbert et Daubenton. L'esp. merino, d'orig. obsc., est peut-être à rapprocher de l'ar. , ethnique de la dynastie marocaine des Benî-Merîn, issue d'une tribu de Berbères nomades, éleveurs de moutons (cf. COR.-PASC. et FEW t. 19, p. 127a). Fréq. abs. littér.: 61. Bbg. HUBSCHMID (J.). Haustiernamen und Lockrufe... Vox rom. 1954/55, t. 14, p. 187. — QUEM. DDL t. 16. — SAIN. Sources t.2 1972 [1925] p. 36.

mérinos [meʀinos] n. m.
ÉTYM. Av. 1781; esp. merinos, plur. de merino, p.-ê. d'orig. arabe ou du lat. merinus, du lat. merus « (mouton) de pure race ».
1 Mouton de race espagnole (originaire d'Afrique du Nord), introduit en France au XVIIIe siècle, à toison épaisse dont la laine fine est très appréciée. || Troupeau de mérinos.Par appos. || Bélier, brebis mérinos.
1 (…) des dishleys croisés de mérinos, superbes avec leur air stupide et doux, leur tête lourde au grand nez arrondi d'homme à passions.
Zola, la Terre, II, 1.
(1867). Loc. fam. Laisser pisser le mérinos : laisser dire, laisser courir, laisser faire; attendre.
2 Qu'est-ce qu'il a ? Peux-tu me dire ?… — Bah ! dit Pascal, très gentleman. Laisse pisser le mérinos.
Francis Carco, les Belles Manières, p. 90.
2 (1874). Laine de ce mouton.(1820). Tissu fait de cette laine. || « Sa robe de mérinos » (France).
3 La laine (…) sortit du moulin sous forme d'une épaisse nappe de feutre (…) Ce n'était évidemment ni du mérinos, ni de la mousseline, ni du cachemire d'Écosse (…) !
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. II, p. 451.
tableau Noms et types de tissus.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • merinos — MERINÓS, OÁSĂ, merinoşi, oase, subst., adj. 1. s.m. şi f., adj. (Oaie sau rasă de oi) cu lână creaţă, moale, foarte fină, de culoare albă. 2. adj. (Despre lână) care este obţinută de la oi merinos (1) ♦ (Substantivat) Lână obţinută de la oile… …   Dicționar Român

  • Merinos — Mérinos Troupeau de mérinos Le mérinos est une race ovine originaire d Espagne élevée principalement pour sa laine. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Merinos —   Town   …   Wikipedia

  • Merĭnos — Merĭnos, 1) Schafe von rein spanischer Abstammung, s.u. Schaf; 2) wollene, seine Gewebe, welche auf beiden Seiten recht sind, da sie in einer solchen Weise köperartig gewebt sind, daß jeder Schußfaden abwechselnd zwei Kettenfäden über u. zwei… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Merīnos — Merīnos, s. Schaf …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Merinos — Merinos, s. Weberei …   Lexikon der gesamten Technik

  • Merinos — Merīnos, spanische in andere Länder eingeführte Schafrasse mit feiner Wolle, in Deutschland eingeteilt in Elektorals (s. Elektoralschafe), mit sehr feiner, kurzer, Negrettis, mit weniger feiner, längerer, und Rambouillets [Abb. 1168], mit noch… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Merinos — Merinos, s. Schaf …   Herders Conversations-Lexikon

  • Mérinos — Le mérinos est une race ovine originaire d Espagne élevée principalement pour sa laine.De l’espagnol merino, d origine obscure, peut être à rapprocher de l arabe : merīnī, ethnique de la dynastie marocaine des Benî Merîn, issue d une tribu… …   Wikipédia en Français

  • mérinos — (mé ri nos ) s. m. 1°   Mouton de race espagnole dont la laine est très fine. Un mérinos. Les mérinos. C est seulement vers le milieu du siècle dernier qu arrivèrent pour la première fois dans la péninsule hispanique ces brebis à soyeuses toisons …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré